Journées du Patrimoine en Wallonie : Une 28e édition qui ouvre l’esprit

942

Durant le week-end du 10 et 11 septembre, la 28e édition des Journées du Patrimoine wallon ouvrira les portes de 922 monuments avec pas moins de 641 activités exceptionnelles. Consacrée au patrimoine religieux et philosophique, elle permettra au public de découvrir les multiples facettes de la spiritualité pratiquée hier et aujourd’hui en Wallonie : églises, chapelles castrales, temples maçonniques, hindouistes ou bouddhistes, mosquées, maisons de la Laïcité…

Chaque année, les Journées du Patrimoine ouvrent, le temps d’un week-end, les portes de monuments qui ont marqué notre histoire et nos paysages. Organisées par l’Institut du Patrimoine wallon (IPW), en collaboration avec de nombreux partenaires dont le Département du Patrimoine du Service public de Wallonie (SPW), elles se déroulent traditionnellement le 2e week-end de septembre et rassemblent plus de 300.000 visiteurs, partout en Wallonie.

Maxime PREVOT, Ministre wallon du Patrimoine, a décidé de consacrer la 28e édition de l’opération au Patrimoine religieux et philosophique. Pour le Ministre PREVOT, il était important, en cette période troublée par l’apparition de certaines formes de radicalisme,  de rappeler que la Wallonie est une région qui a été traversée – et qui le reste encore – par différentes religions et philosophies. Cette diversité a inéluctablement participé à l’élaboration de nos valeurs et de notre histoire commune.

Les Journées du Patrimoine mettront donc en valeur, pour la première fois depuis leur création, les traces et monuments laissés par ces nombreux courants de pensées. Le thème, fédérateur, a permis de composer un programme copieux puisque ce ne sont pas moins de 922 sites, dont 165 inédits, qui ouvriront gratuitement leurs portes durant le week-end du 10 et 11 septembre. Il faut remonter 14 ans en arrière pour retrouver une telle offre d’activités !

 

Un programme riche et diversifié

Les Journées du Patrimoine seront lancées ce vendredi 9 septembre, par un spectacle son et lumière 3D, haut en couleur etgratuit, à l’ancienne abbaye de La Ramée (Jodoigne). Quatre représentations, accessibles à tous, sont prévues le vendredi et le samedi, à 21h30 et 22h15.

Le samedi 10 et le dimanche 11 septembre, 922 sites seront ouverts au public, partout en Wallonie, proposant un panel de 641 activités (expositions, concerts, visites guidées…). Il sera notamment possible de remonter aux origines des croyances préhistoriques ainsi qu’aux religions celtes et romaines. Des visites hors du commun permettront de découvrir des sites archéologiques, habituellement fermés au public, tels que la grotte de Sclayn ou le sanctuaire de Bois des Noël à Matagne. Parmi les visites proposées, celle du Bois des Rocs à Ittre, où la table des sorcières accueille encore chaque année des cérémonies païennes, surprendra plus d’un visiteur.

Outre les églises qui seront tout particulièrement à l’honneur, la découverte inédite des chapelles castrales nichées au cœur des châteaux sera un des éléments incontournables de ce programme, les chapelles du château de Warfusée à Saint-Georges-sur-Meuse ou du château de Bioul sont notamment à voir.

La diversité spirituelle et culturelle sera également au rendez-vous. Certains bâtiments offriront un voyage à travers les cultures et les spiritualités du monde entier : le temple hindouiste Radhadesh à Durbuy saisira par le faste de ses décors, tout comme ceux de la mosquée turque de Marche-en-Famenne ou de l’église orthodoxe de Liège. Les différents courants philosophiques ne seront pas oubliés : certaines maisons de la Laïcité, un temple bouddhiste et des loges maçonniques seront accessibles.

Enfin, le public sera assurément séduit par les nombreux circuits à vélo, à pied ou en bus, qui le temps d’une journée, lui feront découvrir les religions gallo-romaine, judaïque ou antoiniste.

 

20 sites accessibles à tous

Tout comme lors de l’édition précédente, le Ministre Maxime Prévot a veillé à ce qu’une attention particulière soit réservée aux personnes en situation de handicap : 20 sites ont été labellisés Access-i et sept d’entre eux proposeront des visites guidées adaptées aux visiteurs malentendants, malvoyants, avec difficulté de compréhension ou en fauteuil roulant.

 

Un Carnet du Patrimoine pour les 40 ans de l’Action sociale

2016 marque également le 40e anniversaire de la fondation des CPAS. A cette occasion, Maxime Prévot, également Ministre wallon de l’Action sociale, a tenu à associer les CPAS installés dans des bâtiments patrimoniaux au programme de cette année. Historiquement, ces édifices relevaient de l’Église. Un Carnet du Patrimoine, intitulé « Les lieux de santé en Wallonie du XIe siècle au XXe siècle », édité pour l’occasion par l’IPW, retracera leur histoire.

 

Un guide pour découvrir les cathédrales, collégiales et basiliques

Enfin, un nouvel Itinéraire du Patrimoine wallon sur « La route des cathédrales, collégiales et basiliques en Wallonie » a été rédigé et publié par l’IPW en lien avec la thématique. Ce livre présentera une quarantaine d’édifices religieux et sera mis en vente au prix de 12 € dans une sélection de sites à visiter durant les Journées, ainsi qu’en librairie.

 

Un rallye Abbeys’Road

Proposé par le Département du Patrimoine du SPW, ce rallye permettra de découvrir en voiture 10 abbayes parmi les plus exceptionnelles de la Région.

 

 

Pour plus d’infos :

Une brochure, téléchargeable sur www.journeesdupatrimoine.be, reprend l’ensemble des sites ouverts durant le week-end des Journées du Patrimoine.

Vous pourrez également suivre l’actualité des Journées du Patrimoine via

–       Facebook : www.facebook.com/journeesdupatrimoinebe

–       Twitter : @JPenwallonie

 

***

 

Maxime Prévot, Ministre wallon du Patrimoine, se réjouit de la qualité du programme proposé pour cette 28ème édition des Journées du Patrimoines.  Ces journées sont et restent une formidable occasion de visiter, qui plus est gratuitement, des endroits souvent inaccessibles le reste de l’année et de sensibiliser chaque citoyen aux richesses du patrimoine wallon.

 

L’organisation des Journées du Patrimoine

Les Journées du Patrimoine sont organisées par le Secrétariat des Journées du Patrimoine qui gère également l’Année du Patrimoine et la Semaine Jeunesse et Patrimoine. Le Secrétariat dépend de l’Institut du Patrimoine wallon qui a pour mission de mener des opérations immobilières, de valoriser des monuments qui sont la propriété de la Région wallonne, d’assurer la transmission des savoir-faire dans les métiers du Patrimoine et d’assurer la promotion du patrimoine wallon.

Les Journées du Patrimoine s’appuient sur un réseau d’organisateurs composé du Département du Patrimoine (SPW), de propriétaires privés, de représentants des pouvoirs publics, de multiples associations. La communauté germanophone s’implique également chaque année dans l’élaboration d’un programme de qualité. Le week-end patrimonial bénéficie par ailleurs du soutien d’Ethias, de la RTBF et de l’Avenir. Pour cette année 2016, un partenariat a été conclu avec la fondation Églises Ouvertes.